Recherche-action en cours

En cours :

  • Implantation du programme NEXUS

    • Collaborateurs réunis:
      • Équipes NEXUS du Centre Intégré de Santé et des Services Sociaux de Montérégie Ouest (CISSSMO)
      • Association ALEFPA – Direction Territoriale de Nouvelle Aquitaine et jeunes concernés
      • ARS Nouvelle Aquitaine
      • Consortium Nationale d’Expertise en Inclusion Sociale
      • Centre de Preuves Société Inclusive
    • Nature de la recherche: Implantation et adaptation du programme, en contexte du territoire de la Creuse, assuré par une équipe d’ESMS, spécifiquement mise en place pour ce projet et soutenue par un financement expérimental alloué par l’ARS NA.
    • Présentation succincte de NEXUS: Le Programme Nexus rédigé et implanté par le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest – Hôpital Anna-Laberge (CISSSMO) au Québec est fortement inspiré par le modèle « treatment foster care (TFC) » de l’Oregon aux États-Unis. Il a été adapté à la clientèle présentant une déficience intellectuelle légère ou un trouble du spectre de l’autisme modéré. À l’origine, il s’agit d’un programme pour les jeunes neurotypiques, ayant des troubles de comportements de types antisociaux, proposé par la cour de justice en alternative à une première incarcération. Il demande de grands efforts pour son implantation, car il révolutionne les façons habituelles d’offrir des services. Le concept de stratification des rôles, vient influencer à lui seul un grand changement. Il faut, pour le respecter, mettre en place une équipe multidisciplinaire autour de chaque jeune et sa famille. Un intervenant doit avoir un rôle et des responsabilités dédiés à une seule personne de la famille. Aussi, le cadre théorique demande à ce que les jeunes présentant des comportements antisociaux ne soient pas hébergés dans des espaces résidentiels de groupe, où il y aurait plusieurs jeunes du même âge. En effet, il a été démontré selon la méthodologie des données probantes, que l’inter-influence entre ces jeunes existant en résidences de groupes, fait en sorte que les comportements non désirés augmentent plutôt que de les diminuer.
    • Calendrier: Phase 1 de janvier 2021 à janvier 2022 / Phase 2 suite aux premières mesures d’évaluation et d’impact : juillet 2022 à juillet 2023

En préparation :

  • Logements à soutiens gradués, pour un habitat autonome

  • Le renforcement de l’autodétermination des personnes dans la définition et la mise en œuvre de leur projet de vie, notamment dans le cadre de leurs relations avec les instances d’ouverture de droits spécifiques

  • Implantation en pratique communautaire du Supports Intensity Scale (SIS-F), en soutien à l’autodétermination des personnes

Nous contacter

 

68 rue des Saules
50380 St Pair sur Mer

06 08 45 58 43

eric.piriou@cote-a-cote-inclusion.com

Nous envoyer un message

13 + 2 =

X