Échelle d’autodétermination de l’AIR (soit l’American Institute for Research)

Habitudes de vie: communication, éducation, loisirs, habitation, travail, vie communautaire, soins personnels, condition corporelle, déplacements, responsabilités, nutrition, relations interpersonnelles et responsabilités, Bien être psychologique, Vie spirituelle

Référence bibliographique:

Wolman, J., Campeau, P., Dubois, P., Mithaug, D., et Stolarski, V. (1994). AIR self-determination scale and user guide. Palo Alto, CA: American Institute for Research, 26.

Langue: Français, Anglais, Espagnol

La version originale de l’échelle est disponible en anglais seulement; une traduction libre de l’échelle a été réalisée en français par le CRDITED; une version en espagnol est disponible pour le questionnaire de l’élève.

Population visée: Population générale, Personne avec des incapacités, Handicap mental

L’échelle est conçue pour être utilisée avec tous les élèves d’âge scolaire (6 à 21 ans), mais est aussi recommandée pour utilisation avec des élèves qui ont des difficultés ou des troubles d’apprentissage.

Âge(s): 5 à 10 ans, 10 à 15 ans, 15 à 20 ans, 20 à 30 ans

L’échelle est conçue pour être utilisée avec tous les élèves d’âge scolaire (6 à 21 ans).

But et description de l'outil:

L’échelle d’autodétermination de l’AIR donne des informations sur les occasions et capacités d’expérimenter des comportements autodéterminés. Elle est basée sur un cadre considérant les interactions de l’élève (capacités) avec les occasions pour exprimer et obtenir ce dont elle a besoin et ce qu’elle veut dans la vie. L’échelle vise l’amélioration de la participation de l’élève dans sa communauté. L’échelle permet : d’évaluer et d’élaborer un profil du niveau d’autodétermination de la personne, d’identifier les points forts et les difficultés, d’identifier les objectifs spécifiques qui peuvent être incorporés dans le plan d’intervention ou le programme de transition, et d’élaborer des stratégies pour augmenter les capacités des personnes et les occasions offertes par les milieux favorisant ainsi l’émergence et l’expérimentation de comportements autodéterminés.

L’échelle d’autodétermination de l’AIR donne des informations sur les occasions et capacités d’expérimenter des comportements autodéterminés. Elle est basée sur un cadre considérant les interactions de l’élève (capacités) avec les occasions pour exprimer et obtenir ce dont elle a besoin et ce qu’elle veut dans la vie. L’échelle vise l’amélioration de la participation de l’élève dans sa communauté. L’échelle permet : d’évaluer et d’élaborer un profil du niveau d’autodétermination de la personne, d’identifier les points forts et les difficultés, d’identifier les objectifs spécifiques qui peuvent être incorporés dans le plan d’intervention ou le programme de transition, et d’élaborer des stratégies pour augmenter les capacités des personnes et les occasions offertes par les milieux favorisant ainsi l’émergence et l’expérimentation de comportements autodéterminés.

L’échelle d’autodétermination de l’AIR donne des informations sur les occasions et capacités d’expérimenter des comportements autodéterminés. Elle est basée sur un cadre considérant les interactions de l’élève (capacités) avec les occasions pour exprimer et obtenir ce dont elle a besoin et ce qu’elle veut dans la vie. L’échelle vise l’amélioration de la participation de l’élève dans sa communauté. L’échelle permet : d’évaluer et d’élaborer un profil du niveau d’autodétermination de la personne, d’identifier les points forts et les difficultés, d’identifier les objectifs spécifiques qui peuvent être incorporés dans le plan d’intervention ou le programme de transition, et d’élaborer des stratégies pour augmenter les capacités des personnes et les occasions offertes par les milieux favorisant ainsi l’émergence et l’expérimentation de comportements autodéterminés.

Contenu:

L’échelle d’autodétermination est divisée en trois composantes, celles-ci comportant deux étapes de réalisation: le « pense » (identifier et exprimer ses propres besoins, intérêts et habiletés; fixer ses attentes et objectifs en lien avec ses besoins et intérêts), le « fait » (faire des choix et des plans pour atteindre ses objectifs et ses attentes; passer à l’action pour compléter ses plans) et le « ajuste » (évaluer les résultats de ses actions; ajuster ses plans et actions, si nécessaire, pour atteindre ses objectifs de façon optimale). Chacune de ses composantes est mise en relation avec des items liés à la « capacité » de l’enfant (habileté, connaissance et perceptions) et aux « opportunités » (à l’école et à la maison). L’échelle compte 30 items au total et peut être administrée par l’éducateur, mais un questionnaire est également disponible pour l’élève lui-même et ses parents.

Utilité pour le plan d'intervention:

L’échelle d’autodétermination de l’AIR est un outil pour l’évaluation et la planification d’objectifs. Quiconque connaît les besoins, intérêts, objectifs et capacités de la personne devient une source potentielle d’informations; l’échelle est donc un moyen pour recueillir ces informations pour aider la personne à développer ses habiletés lui permettant de devenir un adulte autodéterminé, confiant et indépendant. De plus, elle vise à identifier les objectifs spécifiques qui peuvent être incorporés dans le plan d’intervention ou le programme de transition.

L’outil met l’emphase sur la notion de « défi optimal » afin d’accompagner l’élève dans l’atteinte d’un niveau d’autodétermination à sa portée pour faire état d’opportunités d’apprentissage. Les pages 31 et 32 du document en français suggèrent des pistes pour augmenter les capacités ainsi que les occasions (dans différents milieux de vie) d’exercer l’autodétermination.

Administré par: Auto-administration

Les questionnaires de l’éducateur, de l’élève et du parent sont habituellement auto-administrés (avec la précision pour l’élève d’avoir les capacités de lecture et de compréhension nécessaires pour compléter le questionnaire).

Interprété par: Personne ayant administré l'outil

La personne qui a administré l’outil est celle qui l’interprète.

Validation: Validé

La version originale en anglais a été validée. Ainsi, une version préliminaire de l’échelle a été testée auprès de 70 écoles aux États-Unis, au printemps 1994. Le test a été rempli par 450 élèves avec ou sans incapacités.

Pour plus d’information, contactez-nous pour obtenir le « Manuel d’utilisation » qui rend compte de la validité de l’échelle.

Formation: Non

Aucune formation n’est requise pour utiliser l’échelle.

Où trouver l'outil:

Nous contacter pour obtenir l’outil gratuitement

Date de création/mise à jour : mars 2020

X